Pourquoi un nom italien ?

Lorsqu’il s’agit de musique, la langue italienne n’est jamais très loin. Par exemple, les indications de tempo (le mot tempo lui-même !) sont pour une écrasante majorité écrites en italien. Cette influence italienne est d’autant plus vraie pour l’époque baroque, où les grandes créations que sont l’opéra, la sonate et le concerto s’imposent à l’Europe depuis l’autre côté des Alpes.

A ce compte-là, le fait que le nom de notre maison d’édition soit en italien paraît une évidence. Pour autant, nous n’avons pas choisi notre nom par hasard. Interrogeons donc d’un peu plus près la « fedeltà » : de quoi s’agit-il ? Elle est tout à la fois la fidélité que le pâtre jure de porter à sa belle nymphe, celle dont la reine se défend face aux accusations de son roi, celle encore que l’amoureux éconduit met en avant pour s’attirer les faveurs de sa dulcinée. Elle est chantée et valorisée dans d’innombrables cantates, sérénades et opéras baroques, tant et si bien qu’elle fait partie du paysage de la musique de cette époque.

La fidélité : voilà qui traduit mieux que n’importe quelle autre idée ce qui nous anime dans notre travail d’édition. Rester fidèles aux manuscrits, aux éditions, à tous les originaux que nous éditons. Rester fidèles aux compositeurs. Rester fidèles à leur musique.